LOS ANGELES - Le premier ministre israélien Ehud Olmert a appelé mardi les pays arabes modérés à s'unir face à l'Iran. Il a exhorté la communauté internationale à contrarier sans attendre les ambitions nucléaires de Téhéran, sans toutefois évoquer d'éventuelles actions militaires. "Nous avons atteint le moment de vérité concernant l'Iran", a déclaré M. Olmert lors d'un discours prononcé devant des organisations juives américaines. "Si l'Iran développe la capacité de produire des armes nucléaires, et nous savons que c'est le cas, nous entrerons dans une nouvelle ère d'instabilité comme le monde n'en a jamais connu", a-t-il ajouté. "Nous ne pouvons pas nous permettre d'attendre." "Une coalition de pays arabes modérés peut et doit se former dans son intérêt commun, celui d'empêcher l'Iran de nuire à la stabilité au Proche-Orient", a-t-il dit, sans préciser à quels Etats il pensait. "Cette coalition doit lutter contre les dangers de l'islam radical, qui manipule les sources mêmes de l'islam." Le premier ministre israélien a ajouté que l'Etat hébreu ne "pouvait tolérer ceux qui défient" son droit à exister tout en cherchant activement à mettre au point des "armes catastrophiques". L'Iran, dont le président a menacé de rayer Israël de la carte, affirme enrichir de l'uranium pour produire de l'électricité. Ehud Olmert s'exprimait devant l'Assemblée générale des communautés juives unies d'Amérique du Nord, au lendemain de discussions à la Maison blanche avec le président George W. Bush. Les deux hommes avaient prôné la fermeté face au programme nucléaire iranien. (ats / 15 novembre 2006 04:48)

Olmert tente de mobiliser un front arabe 'modéré' et doux  [mignon, quoi].
Qu’est-ce que cela veut dire que d’être “modéré”? .